Rechercher

Interview du président steeve bistoquet

Après 2 années d'existence nous pouvons enfin vous livrer une interview d'un des dirigeants du FAX Futsal. Même si ces derniers commentent souvent pour mettre nos infos partiellement en doute, ils avaient toujours refusé de passer sur le grill de notre rédaction. C'est donc naturellement le Président Steeve Bistoquet qui a honoré sa promesse de nous répondre à la fin de saison. Ça tombe en plus dans une période charnière du développement du Futsal où de nombreux bouleversements sont à prévoir.




🗣 : Bonjour Mr Bistoquet. Pouvez-vous vous présenter vous et votre club ? 🎙 : Bonjour Futsal Mercato, eh bien... Steeve Bistoquet, Président d'une petite association sportive assez dynamique née d'un constat amère de l'état de notre football et de notre gouvernance sportive en général, mais aussi d'une opportunité saisie à l'époque par un visionnaire, amoureux de la Caraïbe, Alain Soreze, alors vice-président de la Ligue Guadeloupéenne de Football. Plutôt que se plaindre et passer notre temps à japper on s'est dit avec des amis de swé qu'on allait proposer un nouveau modèle. On a reçu le soutien immédiat d'un de nos parrains Benoit Lacazette qui lui nous parlait de cette discipline depuis plus de 3 ans. A ce noyau s'est adjoint de nouvelles énergies qui font aujourd'hui notre force et pour ma part une fierté. On ne serait rien sans eux, et cette communauté ne fait que grandir, par delà les frontières de Guadeloupe.


🗣 : Mr Bistoquet quel est le bilan de cette saison 2017 - 2018 ? 🎙: Cette saison à été pour le FAX une année très chargée sportivement. On a du mal en fait à savoir quand débutent et s'arrêtent les années sportives chez nous, car on n'arrête jamais. La ligue des Champions des Clubs Concacaf en août fut une expérience merveilleuse tant par le niveau de jeu que par les réalités auxquelles nous avons été confrontées pour développer notre sport. Au niveau local ou dans notre zone proche on a pu acceuillir plusieurs équipes, le champion de Guyane 2017, de Martinique 2017 et celui de Martinique 2018. Nous avons élaboré avec 4 autres clubs une compétition complémentaire (NDLR: Super Futsal Five SF5) au championnat ridicule qui nous est proposé par la LGF afin de garder nos joueurs concernés et surtout continuer à progresser. Au final 24 matchs pour nous au lieu des 5 proposés hors playoffs par les instances en charge du développement de cette discipline en Guadeloupe. Pour les résultats, nos objectifs ont été tous atteints excepté le #ChallengeAntillesFutsal que l'on devra aller récupèrer cette année en Martinique lol.


🗣 : Nous avons entendu beaucoup de rumeurs comme quoi le Champion quittait la LGF, est ce avéré ? 🎙: Je l'ai annoncé dès le soir du titre, car ce n'est plus possible de continuer à se laisser mépriser par un comité directeur en charge de développer "tous les footballs" mais qui ne répond à aucun mail, ne propose rien d'autre qu'un championnat de 5 matchs qui fait de nous la risée des autres régions pratiquant ce sport. Nous avons fait le constat que la LGF ne souhaite qu'aucune discipline fasse de l'ombre au foot à 11 qui va déjà très mal. Nous pensons qu'ils sont complémentaires. Quand on ne vous aime pas, vous ne pouvez pas rester indéfiniment à subir les promesses, les silences, les boycotts. Il faut avancer !


🗣 : Pouvez vous nous expliquer les raisons de ce départ fracassant ? 🎙 : Notre départ est la résultante d'une réflexion simple : la ligue la plus puissante, qui a le plus de leviers et de moyens financiers pour développer cette discipline, qui touche de l'argent de l'État, de la FFF - Fédération Française de Football, de la Concacaf et bientôt de la FIFA,... quand cette institution ne montre que des signes de mépris pour cette même discipline, qu'elle n'organise rien pour générer de nouveaux arbitres ou former des cadres techniques dans cette même discipline, on peut rester à rouspéter, rager dans le vent et quémander du respect et de la reconnaissance comme on sait si bien le faire en Guadeloupe, ou se prendre en main et faire ce que officieusement on a toujours fait nous le FAX. C'est bien une chose qui ne peut pas nous être reproché et les bilans en terme d'actions entre la LGF et nous parlent d'eux même. C'est nous qui devrions bénéficier des financements que reçoivent la LGF lol.


🗣 : Qui compose cette nouvelle ligue ? 🎙 : Nous avons proposé à plusieurs clubs que nous estimions susceptibles de vouloir développer cette discipline avec plus ou moins de succès. Beaucoup étaient à l'image de notre société, ancrés dans leur croyance qu'une seule voie est possible, même si cette voie nous méprise et fait tout pour nous ralentir contrairement aux discours de façade... les faits sont têtus. Au final pas moins de 12 clubs ont été attentifs et intéressés par notre projet de création de Ligue qui sera sous l'égide de l'@ufolep

UFOLEP. Cette organisation mal ou méconnue, correspond en de nombreux points à l'image que nous nous faisons d'une discipline amateur : formation, rigueur, respect, discipline. Nous allons donc proposer une nouvelle façon de développer le Futsal dans le cadre de cette institution, qui contrairement à la LGF, est reconnue d'utilité publique et en bien meilleure santé financière, ce qui rassure quand on à l'ambition de générer des partenariats privés. Nous sommes très enthousiastes et heureux de nous lancer ce défi, et le public pourra découvrir cette discipline dans un cadre dédié et où les acteurs auront leur mot à dire. Nous saluons l'audace du Conseil d'Administration de l'UFOLEP. Il faut rappeler qu'en France le Futsal à été lancée par l'UFOLEP avant la FFF qui ellle par la suite a récupéré le bijou par décret ministériel pour en faire jusqu'à présent qu'une sous discipline...C'est pourtant la discipline la plus pratiquée en UNSS.


🗣 : Que proposerez vous dans cette nouvelle ligue ? 🎙: On proposera ce que l'on a toujours demandé à la LGF : un championnat avec un nombre significatif de rencontres afin de pratiquer et d'impliquer des joueurs en leur proposant une véritable alternative des formations pour les arbitres et les déléguées de répondre à leurs questions et solutionner leurs problèmes. Encore une fois les membres de la commission brillaient par leur absence, silence et paresse pour beaucoup d'entre eux. des formations d'entraîneurs une coupe de la Guadeloupe un All star Game (véritable fête du Futsal) une couverture médiatique sans risquer de se faire jalouser comme on a pu l'entendre un vice président de Ligue en Assemblée Générale un accompagnement dans leur développement en matière de communication et de structuration les représenter et défendre leurs intérêts si besoin auprès des instances publiques afin de faire bénéficier au plus grands nombre des avancées avec chaque collectivité. de faire partie entière du spectacle de se mettre sérieusement au boulot. Pas de place à la paresse.


🗣 : La porte LGF est-elle définitivement fermée ? 🎙: Nous restons affiliés pour notre part car l'institution LGF mérite le respect ainsi que la FFF et la Concacaf. Ce sont les intérêts des Présidents de clubs qui priment actuellement, pas ceux du football guadeloupéen. On est prisonnier de l'immédiateté de "monter en R1" ou "se maintenir en dans l'élite" ou encore "remporter le titre coûte que coûte". Tout cela au détriment de la vie associative, de la structuration et de la qualité de jeu. Cependant, on doit rester cohérent, si nous créons un nouveau modèle de développement, ce n'est pas pour rebrousser chemin une fois qu'au niveau de la LGF, sous la pression de leur financeurs, ils deviennent gentils, respectueux et travailleurs. Nous sommes prêts à collaborer avec tout le monde mais désormais nous avons une "maison mère" et nous ne ferons rien qui aille contre sa volonté et ses intérêts. En résumé, porte ouverte mais chacun chez soit, dans le respect et dans l'intérêt du football et de la Guadeloupe.

🗣 : Pensez vous à organiser un trophée avec le vainqueur de la LGF afin de déterminer l'ultime champion de Futsal de Guadeloupe ? 🎙: Nous serions preneur, mais vu l'état d'esprit et la condescendance qui semble être devenue la norme ainsi que la soumission des clubs LGF à des dirigeants qui usent de la menace, l'intimidation, il nous semble compliqué d'envisager que ces derniers aillent à l'encontre des directives occultes du Comité Directeur de la Ligue. Nous ferons la proposition... Mais nous organiserons... si leur champion nous paraît compétitif... répondront-ils ? Nous sommes des rêveurs, tout peut arriver, mais on ne devient pas courageux, travailleur et visionnaire brusquement. C'est quelque chose qui est en chacun de nous, ou pas. Parmi les clubs qui nous ont rejoint, on compte des dirigeants volontaires avec une soif d'apprendre et de développer ce sport. Et nous les aiderons tant qu'ils seront prêts à travailler.


🗣 : Quel message voulez vous faire passer aux amoureux du Futsal ? 🎙 : Le Futsal arrive enfin en Guadeloupe !


🗣 : Quels voyages et échanges préparez-vous pour la saison prochaine ? 🎙: On va tenter de partir voir ceux qui nous ont fait le plaisir de venir (Montjoly Futsal Club, @Club Colonial Martinique, FC Floreal Gladiators) mais aussi développer nos liens avec Haïti et Cuba. Nous avons un projet en gestation qui, s'il voit le jour, sera tout simplement la synthèse de ce que souhaite proposer le FAX dans les 10 prochaines années. Ça devrait être après Février, mais je ne peux vous en dire plus pour l'instant.


🗣 : Pensez vous que l'équipe de Jean Dartron méprise le Futsal, ce sont vos dires quand vous parlez de mépris du comité directeur? 🎙 : Jean Dartron en sa qualité de Président est responsable du développement de tous les football. C'est la croix qu'il a accepté de porter, avec l'équipe qu'il a choisi. C'était dans son programme de campagne. Il a remporté sans aucune discussion les derrières élections et depuis le futsal et le beachsoccer, deux disciplines auxquelles il n'a jamais assisté à une rencontre de championnat n'ont fait que se dégrader... Le seul grain de sable dans ce déclin indéniable, c'est le petit moustique. Je parle de mépris avec preuves. Quand on envoie un courrier au Président, au Secrétaire Général de la ligue, aux 3 anciens Présidents de la commission le 28 janvier, que vous faites un rappel le 31 mars pour des sujets tels que : dates de réunion de début de saison (normalement en septembre ou octobre), dates de formation d'arbitres, dates de formation d'éducateurs réclamées en juin de l'année précédente et que vous ne recevez aucune réponse ni par écrit (obligation), ni téléphonique, ni orale, j'assume le terme mépris. Mais je ne leur en veux pas, ils ont leurs agenda, leurs priorités, leur vision en sommes. Et nous n'en faisons pas parti. Nous sommes de vulgaires insectes qui chatouillons leurs oreilles pleines de certitudes et de suffisance. On a ouvert en privé la porte au dialogue pour comprendre ce qui leur faisait peur, en retour des promesses de nous rappeler pour se voir ou une absence de réponse. Je respecte leur politique, elle ne va tout simplement pas dans le sens de notre discipline donc au lieu de pleurer comme tant de nos compatriotes aiment le faire, on fait ce qui doit être fait point barre.


🗣 : Quels sont vos rapports avec le RFC ? Sont-ils cordiaux ou conflictueux ? Leur coach dans son itw sur notre page semblait dire que vous faisiez fausse route. 🎙: Le RFC est un adversaire magnifique car il nous pousse à nous surpasser. En outre il nous permet d'offrir au public de splendides joutes. La rivalité est réelle, et comme toutes rivalités elle apporte son lôt de polémiques et de chambrage. De plus il s'agit de 2 clubs du Raizet mais avec 2 philosophies complètement différentes, selon moi basées sur les forces et faiblesses présentes dans chacune d'elles. Le coach du RFC possède des références solides en matière de futsal, des diplômes sérieux, mais pense que la Guadeloupe fonctionne comme la "métropole". Il n'était pas le seul à penser que nous faisions fausse route, son président n'était pas du même avis apparemment. Pourtant quand il faut faire des choix fort et ambitieux, tout le monde bégaie et personne ne parle d'une seule voix. Et Dieu seul sait à quel point les plaintes et pleurnicheries sur le fonctionnement de la commission foot diversifiés l'année durant se font entendre. En résumé, cette faute route nous a amené à une superbe finale où on a vu une équipe jouer 20 minutes en power play (NDLR: sans gardien dans les cages pour assurer la supériorité numérique en attaque). Notre audace peut être perçu comme un sentiment de supériorité, mais c'est juste du panache et l'amour du Futsal qui nous pousse à respecter le jeu et le public en lui offrant toujours plus de Futsal. Notre foi en se sport est extrême. On ne laissera personne lui faire du mal.


🗣 : Une collaboration entre vos 2 clubs est-elle possible pour un Challenge Antilles Futsal 🎙: Il faudrait pour ça que leur Ligue de tutelle, dans sa grande miséricorde leur donne l'autorisation de faire quelque chose avec les parias que nous sommes d'une part, et qu'ils se donnent les moyens d'accueillir ou de se déplacer en donnant des garanties dans des délais convenables. Car tout ce que nous faisons coûte du temps et de l'argent. Et même si sur le terrain ils ont tout ce qu'il faut, ils participent très peu aux événements non officiels hormis ceux organisés à la fac. Ça nous rapprocherait en tout cas.


🗣 : N'est- il pas dommage pour le Futsal guadeloupéen que vos clubs respectifs ne soient pas dans la même ligue et ne s'affrontent pas plus souvent ? 🎙: C'est ridicule, mais comme je disais, nos clubs ont 2 philosophies différentes. On dira que c'est nous qui sommes trop pressés pour éviter la polémique. lol Quand on voit le niveau de nos affrontements, c'est absurde de priver le public de ça. Ils ont une faculté à accepter le mépris de la LGF qui est admirable. C'est au dessus de nos forces.


🗣 : Quelles sont vos relations avec l'actuel président de commission de football diversifié. Mr Selbonne ? 🎙: Très cordiales, nous n'avons de problème avec quiconque, mais je ne savais même pas qu'il était Président de la commission vraiment. Je l'ai mis en garde des risques et dangers qui se présenteraient sur son chemin avec le Comité auquel il appartient car il intégrait la commission qui travaillait le plus, la plus ambitieuse et qu'il aurait du mal à gérer les freins et les craintes de certains Présidents très influents au Comité. J'ai vu juste sur toute la ligne. Il a probablement lui aussi son agenda, je respecte. Nous demandons juste à ceux qui touchent à notre sport de travailler vraiment pour le développement la discipline. Nous pouvons comprendre que certains n'aient pas assez de temps, d'énergie, ou même de talent pour cela, mais dans ce cas il faut laisser faire ceux qui savent ou veulent vraiment faire, les accompagner et non les freiner avec ses propres peurs. On ne peut pas être bon en tout. J'ai passé 2 ans à la commission, j'ai vu les limites d'un casting par défaut. Depuis l'arrivée du nouveau Comité Directeur, à la paresse de certains s'est ajoutée la méchanceté de certains qui ont essayés d'exclure des éléments pour raison purement politique. C'est navrant. Je ne m'associe pas aux chasses à l'homme.


🗣 : Vous nous promettez d'aller encore plus loin ? 🎙 : Toujours plus loin, avec sens et puissance. Bravo pour ce que vous faites. Vous êtes taquin et curieux. C'est le jeu. On a compris l'esprit, même si nos supporters parfois s'emportent ainsi notre Directeur Général, tous les sports mériteraient d'avoir un média aussi passionné. Je vous promets que malgré nos divergences, à la fin il y aura toujours le Fairplay, le respect du Futsal et l'amour du second degré qui nous unirons.


@Facebook @FutsalMercato97

21 juillet 2018

7 vues

Kad légal

© 2020 by eye & eye

  • Facebook
  • Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • YouTube
  • Blanc LinkedIn Icône

adrès

23 cité Notre-Dame, le Raizet

Les Abymes, GLP 97139