Rechercher

Madame Secretary

Cette semaine, nous allons tenter de vous faire découvrir la machine administrative du FAX, celle qui aide à formaliser les fantasmes et rêves de nos adhérents, parfois même au delà de leur imagination. 5 portraits de femmes pleines de caractère qui ont su imposer leurs qualités et convictions au sein de la FAX nation.



Peux tu te présenter, en nous détaillant tes fonctions et actions au sein du FAX ?

Je suis Hannah Bistoquet, je suis membre à part entière de la famille FAX.

Au début simple ladyFAX, je suis devenue avec le temps, secrétaire générale de l'association, et disons une femme à tout faire.

Mes fonctions sont très variées du fait d'être très engagée dans ce projet par un lien que je ne saurais expliquer avec certains membres fondateurs. Je suis avant tout responsable de l'administratif, du montage de dossier et des projets, mais FAXilitatrice, interprète, hébergeur, vendeuse, cuisinière, chawayeuse, logisticienne, garde fou du Président...



Comment ta route a t'elle croisé celle de l'organisation FAX ?

Ma route a croisé celle du FAX la première fois en juillet 2015, lors de vacances en Guadeloupe. Mes frères jouaient ensemble pour la première fois de leur vie et j'ai été les regarder jouer lors d'un tournoi de futsal à Carénage. Ils ont pris une belle branlée ce jour là (NDLR : 14 buts encaissés, 2 buts inscrits), et depuis ils ont commencé à bosser et le travail a payé. Très fière de les voir s'investir autant dans cette aventure, je savais que j'allais les rejoindre dès mon retour de Guyane.

Dès mon arrivée en Guadeloupe en décembre 2016, j'étais au LadyFAX, et en 2017, j'ai commencé à mettre mon nez dans l'administratif et depuis c'est tout mon cœur qui est dans l'organisation.



As-tu quelques souvenirs ou anecdotes qui t'ont fait prendre conscience que tu vivais quelque chose que tu n'aurais pas pu vivre dans une autre organisation ?

Je pense que ce que nous vivons, nous pourrions le vivre dans n'importe quelle autre organisation ... qui se donne les moyens de ses ambitions et qui n'arrête pas de rêver...

Avec le FAX j'ai vécu des moments uniques de joie et de partage et j'ai eu des émotions que jamais je n’aurais pensé ressentir avec le sport.

Les plus beaux souvenirs que j'ai sont liés aux sentiments d'unité que je ressens avec les membres, dans les victoires, comme dans les défaites, en Guadeloupe comme à l'étranger. Il y a une énergie unique qui se dégage et je suis pleine de reconnaissance envers tous ceux qui contribuent à cette good vybz :

Par exemple à l'étranger porter fièrement les couleurs de la Guadeloupe, entendre jouer comme hymne une musique d'Akiyo, chanter à l'unisson avec les FAXnatiks dans les tribunes, vivre des matchs comme la finale "black-out" en 2018 contre RFC (et gagner), faire partir un groupe de 40 personnes en croisière avec un match à chaque escale, ça ça reste très exceptionnel selon moi.

Mais tout est possible, sé zyé ki lach !



Quel est ton plus beau souvenir et pour quelles raisons ?

Il y a en beaucoup. Un des plus récents souvenirs, c'est la Chikun Garden qui a eu lieu le 1er décembre 2019. C'est mon plus beau souvenir parce que c'est la première fois que nous nous lancions dans une telle organisation et elle a été couronnée de succès. C'est lors d’événement de ce type que le mot association et "FAXmily" prend tout son sens pour moi. J'étais très fière de voir chaque membre donner le meilleur de lui même (en dehors des parquets) avec de l'entraide, de la solidarité, du partage, du don de soi, de l'amour et amusement ... malgré la fatigue.


Quelle question aimerais-tu poser à l'un des membres du FAX qui pourrait satisfaire la curiosité d'un plus grand nombre ?

Au Président, est-ce que le FAX existerait sans Steeve Bistoquet ?


📷 | Intrusive Pictures

© faxnasyon.com

24 mai 2020

295 vues

Kad légal

© 2020 by eye & eye

  • Facebook
  • Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • YouTube
  • Blanc LinkedIn Icône

adrès

23 cité Notre-Dame, le Raizet

Les Abymes, GLP 97139