Rechercher

🎙6 questions à Rudy Hurgon

Mis Ă  jour : 20 avr. 2020

🎙6 questions Ă  Rudy Hurgon A l'approche du DĂ©barquement de la FAX nation en Martinique, nous avons dĂ©cidĂ© d'interroger celui grĂące Ă  qui le projet FAX a vu le jour sur l'Ăźle sƓur. N'hĂ©sitez pas Ă  laisser un commentaire Ă  la fin.



đŸŽ€ Rudy, tu es membre de la FAXmily depuis longtemps dĂ©jĂ , nĂ©anmoins ton Ă©loignement de la Guadeloupe t'a contraint Ă  lancer le futsal fĂ©minin en Martinique. Comment ça s'est passĂ© ? đŸ‘šđŸŸâ€đŸŠ± J'ai assistĂ© Ă  la crĂ©ation du FAX Futsal il y a environ 5 ans en Guadeloupe. Pour des raisons professionnelles je vis en Martinique, et en passionnĂ© de foot et de Futsal, j'ai toujours eu dans un coin de ma tĂȘte l'idĂ©e de contribuer au dĂ©veloppement en Martinique. AprĂšs avoir activement contribuĂ© Ă  crĂ©er une premiĂšre section de Futsal feminin, j'ai souhaitĂ© revenir aux sources, dans une organisation que je connais bien et dont la valeur est reconnue de tous.

đŸŽ€ Depuis peu le projet lady FAX est devenu rĂ©alitĂ© en Martinique. Comment cela est-il arrivĂ© ? Comment tu ressens cet engouement pour la discipline et comment fonctionne le Lady FAX ? đŸ‘šđŸŸâ€đŸŠ± Le projet Lady FAX en Martinique est rĂ©cent. Il date de moins de 2 mois environs. Lors d'un de mes aller-retours en Guadeloupe, les fĂȘtes de fin d'annĂ©e en l'occurence, je suis retournĂ© en immersion comme Ă  chaque fois au FAX pour absorber de l'Ă©nergie et de la dynamique Futsal. C'est ainsi qu'au cours de ce sĂ©jour, il nous a paru Ă©vident au PrĂ©sident et moi-mĂȘme que je devais faire profiter de ce savoir faire en matiĂšre de dĂ©veloppement aux femmes de Martinique. Il a Ă©tĂ© trĂšs bien accueilli par les ces derniĂšres, et nous espĂ©rons en convaincre bien d'autres. Nous sommes en cours de structuration, mais les choses avancent bien et je suis confiant pour l'avenir, je connais le chemin. De plus l'organisation du FAX m'aide Ă©normĂ©ment car elle possĂšde une expertise sur laquelle je n'hĂ©site pas Ă  m'appuyer et au quotidien j'ai des joueuses qui m'aident chacune dans son domaine de compĂ©tences, parfois sans mĂȘme le savoir. Il est nĂ©anmoins important de comprendre qu'il ne s'agit pas du FAX Martinique, mais bien de la mĂȘme entitĂ© Ă©voluant en Martinique. Ainsi, nos adhĂ©rents pourront profiter tout comme moi avant eux, des moments de pratique ou de vie commune qu'ils soient en Guadeloupe ou en Martinique. La FAXmily a vocation comme toutes les familles Ă  vivre Ă©parpillĂ©e, mais elle demeure une seule et unique famille.

đŸŽ€ Le 20 mars, dans le cadre de la FAX cruise, 38 membres du FAX viendrons vous rejoindre pour une journĂ©e autour du Futsal au Palais des Sports du Lamentin Ă  l'initiative des clubs de la commune, comment apprĂ©hendes tu ces retrouvailles ? Penses tu que vous serez plus nombreux que la dĂ©lĂ©gation FAX Nation ? đŸ‘šđŸŸâ€đŸŠ± Nous avons hĂąte de ces retrouvailles avec la FAX nation. Les filles se prĂ©parent et sont trĂšs optimistes Ă  l'idĂ©e de rencontrer leurs homologues de la Guadeloupe. Malheureusement, je ne pense pas que nous serons plus nombreux qu'eux cette fois ci đŸ€Ș. Je dis bien cette fois ci ! La prochaine fois, promis nous serons plus nombreux ! đŸ€žđŸŸ

đŸŽ€ Comment s'organisent vos entraĂźnements, quels sont vos crĂ©neaux, vos lieux d'entrainements, quel encadrement et surtout, qui vous aide Ă  dĂ©velopper ce sport en Martinique ? đŸ‘šđŸŸâ€đŸŠ± Pour le moment nous nous entraĂźnons sur le stade Max SORON, Ă  Ducos : le mardi et le vendredi Ă  19h et le samedi matin Ă  7h30 grĂące Ă  l'aide du New-Star et son prĂ©sident Mr MEZOELA qui nous soutien de maniĂšre remarquable. Un peu l'image du lady FAX en Guadeloupe, nous essayons d'amener des joueuses avec une expĂ©rience limitĂ©e voir parfois nulle du foot Ă  une vĂ©ritable passion pour un sport Ă  part qu'est le Futsal. Nous avons nĂ©anmoins des joueuses expĂ©rimentĂ©es ou simplement talentueuses qui facilitent l'intĂ©gration des novices avec la patience et l'humilitĂ© qui nous tient tant Ă  cƓur et ça semble prendre car les retours sont trĂšs positifs de la part de celles qui nous ont fait confiance. Ça nous conforte dans notre dĂ©marche de dĂ©mocratisation de ce sport dans lequel les motivations sont trĂšs diverses entre joueuses qui aspirent Ă  la compĂ©tition et d'autres qui l'abordent comme une trĂšs bonne mĂ©thode de dĂ©pense calorique. Dans tout les cas ce projet est le leur et elles sont pleinement actrices de l'Ă©volution de l'organisation avec le club mais aussi Djimy Loco Merlini qui a rejoint quasiment au mĂȘme moment l'institution en tant que joueur mais aussi coach...il a tellement de cordes Ă  son arc (sĂ©lectionneur adjoint de l'Ă©quipe de Martinique, entraĂźneur de gardiens, coach Sportif, Capitaine de l'Ă©quipe Kosmos Futsal et de la sĂ©lection de Martinique)... Tout cela donne une petite fourmiliĂšre oĂč chacun pratique le futsal mais apporte autre chose dans le fonctionnement quotidien. Et c'est assez apprĂ©ciable surtout quand on sait que nos joueuses viennent des 4 coins de la Martinique. Dans quelques annĂ©es elles mesureront Ă  quel point elles ont Ă©tĂ© actrices du dĂ©veloppement de ce sport.

đŸŽ€ Le FAX est une locomotive dans le Futsal Antilles-Guyane, penses tu ĂȘtre Ă  la hauteur du degrĂ© d'exigence de cette structure qui cherche sans cesse Ă  aller "TOUJOU PLI LWEN" ? đŸ‘šđŸŸâ€đŸŠ± Le FAX Futsal s'est imposĂ© au fil du temps dans le Futsal antillo-guyanais. Cette mentalitĂ© "TOUJOU PLI LWEN" me correspond et me pousse Ă  me dĂ©passer. Mon souhait est de dĂ©velopper le Futsal en Martinique avec cet Ă©tat d'esprit et surtout sans dĂ©munir le football fĂ©minin qui vit dĂ©jĂ  dans l'ombre du football masculin. Cela passe par beaucoup de pĂ©dagogie et de rĂ©pĂ©titions car la majoritĂ© de nos joueuses n'avaient pas de vĂ©cu dans cette discipline. NĂ©anmoins, je peux compter sur ma capitaine dont la patience et l'investissement sont un des atouts majeurs dans cette entreprise ainsi que de mon PrĂ©sident Steeve Bistoquet qui est un visionnaire dans le dĂ©veloppement de cette discipline.

đŸŽ€ Pourquoi avoir dĂ©cidĂ© de sauter le pas et de s'aventurer seul quasiment dans la construction d'un second club de Futsal fĂ©minin en moins de 6 mois ? đŸ‘šđŸŸâ€đŸŠ± J'ai souhaitĂ© me lancer dans cette aventure par passion. J'ai l'ambition de voir le futsal se dĂ©velopper en Martinique. Effectivement j'entame la crĂ©ation d'un second club avec beaucoup de volontĂ© mais penser que je le fait seul c'est mal connaitre l'institution FAX qui n'aurait jamais acceptĂ© de voir sa marque associĂ©e Ă  une organisation farfelue mĂȘme dans le domaine du sport loisir, puisqu'il ne faut pas se voiler la face, nous n'aurons pas de championnat officiel avant 1 an ou 2 si tout va bien. Il est de notre mission de pouvoir amener le maximum de femmes Ă  cette pratique oĂč la tactique et la rigueur sont fondamentales. Et cela passera par l'initiation un peu partout en Martinique de cette discipline mais surtout la crĂ©ation de clubs ou de sections fĂ©minines composĂ©es de joueuses qui respectent la discipline et ne la voient pas comme un swĂ© organisĂ©.

©Facebook @FAXnasyon



16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout